Dolce & Gabbana : 18 mois de prison pour les créateurs italiens !

Par - - 5 828 vues

Plus que les fondateurs de la marque Dolce & Gabbana, les stylistes Domenico Dolce et Stefano Gabbana sont de véritables stars en Italie et partout dans le monde. Âgés de respectivement 55 et 51 ans, le duo fondateur de la société Dolce & Gabbana rencontre aujourd’hui des problèmes qui nuisent à leurs images.

Les deux stylistes siciliens sont donc poursuivis depuis près de quatre ans pour évasion et fraude fiscale. Le gouvernement italien -suite aux révélations du journal économique Sole 24 Ore- soupçonne Domenico Dolce et Stefano Gabbana d’avoir volontairement omis de déclarer près de 850 millions d’euros au fisc italien. Comment ? Tout simplement en ayant crée en 2004 une société au Luxembourg censée gérer toutes les finances et activités de la marque. Or, depuis la création de cette société, Dolce & Gabbana était toujours géré depuis l’Italie.

dolce gabbana justice prison fraude evasion fiscale

En juin 2013, les deux stylistes ont été condamnés en première instance à 20 mois de prison pour fraude fiscale. Depuis, et après avoir décidé de faire appel, beaucoup d’éléments ont été apportés afin de clarifier cette situation. Cependant, il semblerait que ce ne fût pas suffisant puisque la cour d’appel a décidé de réduire de deux mois cependant la peine de prison.

party fiesta fête stefano-gabbana-e-domenico-dolce excès

Maître Massimo Dinoia, avocat des créateurs de talent, a tenu à réagir en annonçant être « sans voix, totalement pantois. Nous déposerons sans aucun doute un recours en Cassation ». Cette affaire est donc loin d’être terminée et nul doute que l’on vous tiendra informé de l’avancée de cette affaire.

Warren Benoukaci